La Section Saint-Laurent-du-Maroni : 8 sièges à pourvoir 10 candidats en lice pour les élections à l’assemblée de Guyane

Publié le : 29/08/2017
La section électorale Saint-Laurent-du-Maroni comprend uniquement la commune de Saint-Laurent-du-Maroni.

Avec la section électorale de Cayenne, c'est la deuxième section électorale se limitant au corps électoral d'une seule commune.

Elle représente 40 462 habitants (chiffre 2011).

Le corps électoral saint-laurentais comptabilisait aux dernières élections territoriales de décembre 2015 9 850 électeurs inscrits.

C'est la troisième section électorale comprenant le plus de sièges avec 8 sièges.

Les candidats fléchés section Saint-Laurent-du-Maroni seront donc 10 à l'intérieur de la liste unique de candidats qui en comprendra au total 67, représentant plus de 14 % de l'effectif de ladite liste.



Cette circonscription verra 2 sièges aller d'office à la liste arrivée en tête des élections territoriales, même si elle n'arrive pas en tête des suffrages exprimés dans la section Saint-Laurent-du-Maroni.

Il restera donc 6 sièges à répartir au regard du quotient électoral et de la règle de la plus forte moyenne en prenant en compte uniquement les résultats de la section électorale Saint-Laurent-du-Maroni.

En conséquence, les 6 sièges restant sont répartis au sein la section entre les trois listes au prorata des voix obtenues par chaque liste dans cette section, à la représentation proportionnelle suivant la règle de la plus forte moyenne.

Nous prendrons l'exemple fictif ci-dessous.

Section Saint-Laurent-du-Maroni – Reste 6 sièges à pourvoir :

Quotient électoral = 8 100 / 6 = 1 350

-La liste A obtient  6 300 voix, soit 77,77 %, soit 4 sièges

-La liste B obtient  1 300 voix, soit 16,04 %, soit 1 sièges

-La liste C obtient     500 voix, soit 6,17 %, soit 0 siège

Il reste 1 siège à répartir selon la règle de la plus forte moyenne.

Le système de répartition à la plus forte moyenne consiste à attribuer fictivement un siège à chaque liste, à diviser le nombre de voix obtenues par chaque liste par la somme des sièges déjà obtenus le plus de sièges fictif pour obtenir la moyenne des voix obtenues par chaque liste.

Le siège restant à attribuer va à la liste qui a obtenu la plus forte moyenne.

- La liste A :  6 300 / (4 + 1) = 1260

- La liste B :  4 000 / (1 + 1) = 650

- La liste C :  500 / (1) = 500

Le 6ème siège va donc à la liste A qui a la plus forte moyenne dans la section Saint-Laurent-du-Maroni.

Au sein donc la section Saint-Laurent-du-Maroni, les résultats finaux seront donc les suivants, en dehors des 2 sièges de prime majoritaire bénéficiant automatiquement à la liste majoritaire arrivée en tête des élections territoriales (ensemble des résultats de la Guyane) et non pas dans la section concernée :

Liste A : 5 sièges, soit 4 sièges au titre du quotient électoral et 1 siège au titre de la règle de la plus forte moyenne,

Liste B : 1 siège au titre du quotient électoral

Liste C : 0 siège au titre du quotient électoral.

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>