Présentation générale

Publié le : 17/08/2017
La Guadeloupe est un territoire des Antilles qui à situé à 600 km au nord des côtes du Venezuela, à 700 km à l'est de la République dominicaine et à 2 200 km au sud-est des États-Unis.

Elle se présente géographiquement sous la forme d’un archipel de 1 702 km², constitué de cinq groupes d’îles :
  • - la Guadeloupe continentale, d’une superficie de 1 438 km², composée de la Basse-Terre à l’Ouest (848 km²) et la Grande-Terre à l’Est (590 km²), séparées par un étroit canal, la Rivière Salée ;
  • - l’archipel des Saintes (14 km²),
  • - La Désirade (22 km²)
  • - et Marie-Galante (158 km²).

En 2015, la Guadeloupe compte 403 314 habitants.

[PJ-1}

Contrairement à la Martinique et à la Guyane, le corps électoral de l'archipel guadeloupéen a opté pour un statut quo sur le plan institutionnel en maintenant l'organisation applicable et appliquée dans l'Hexagone : un conseil départemental d'un coté et un conseil régional de l'autre.

En effet, trois consultations populaires ont eu lieu le 7 décembre 2003 respectivement en Guadeloupe continentale, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.

A Saint-Martin et Saint-Barthélemy, la consultation des électeurs portait sur une évolution statutaire propre à chacune de ces îles dans le cadre de l’article 74 de la Constitution. A Saint-Martin, le « oui » l’a emporté à hauteur de 76,17 % avec un taux de participation de 44,18 %. A Saint-Barthélemy, le vote en faveur du « oui » a représenté 95,51 % des suffrages exprimés avec une participation de 78,71 %.

En Guadeloupe continentale, la consultation portait sur la création d’une collectivité unique se substituant au département et à la région dans le cadre de l’article 73 de la Constitution. Les électeurs guadeloupéens ont rejeté ce projet à 72,98 % des suffrages exprimés avec un taux de participation de 50,34 %.

En 2007, la loi du 21 février 2007, portant dispositions statutaires et institutionnelles relatives à l’Outre-Mer (plus couramment dénommée DSIOM) a créé les deux nouvelles collectivités d’Outre-Mer de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, lesquelles sont désormais détachées depuis cette date de l'archipel guadeloupéen.

La Guadeloupe comprend 6 intercommunalités regroupant les 32 communes qu'elle regroupe :
  • - la Communauté d'agglomération du Sud Grande-Terre dite "Cap Excellence" (CACE), laquelle regroupe les trois communes de Pointe-à-Pitre, Les Abymes et Baie-Mahault.
  • - la Communauté d'agglomération du Nord Basse-Terre (CANBT), laquelle regroupe les six communes de Deshaies, Lamentin, Petit-Bourg, Pointe-Noire, Sainte-Rose et Goyave.
  • - la Communauté d'agglomération du Nord Grande-Terre (CANGT), laquelle regroupe les cinq communes de Port-Louis, Anse-Bertrand, Le Moule, Morne-à-l'Eau et Petit-Canal.
  • - la Communauté d'agglomération du Sud Basse-Terre (CASBT), laquelle regroupe les onze communes de Basse-Terre, Baillif, Bouillante, Capesterre-Belle-Eau, Gourbeyre, Saint-Claude, Terre-de-Bas, Terre-de-Haut, Trois-Rivières, Vieux-Fort et Vieux-Habitants.
  • - la Communauté de communes du Sud-Est Grande-Terre dite "La Riviéra du Levant" (CCSEGT), laquelle regroupe les quatre communes de Sainte-Anne, La Désirade, Le Gosier et Saint-François.
  • - la Communauté de communes de Marie-Galante (CCMG), laquelle regroupe les trois communes de Capesterre-de-Marie-Galante, Saint-Louis et Grand-Bourg.

La Guadeloupe est un Département-Région d'Outre-Mer (DROM) régi par l'article 73 de la Constitution, lequel assure le principe dit de l'identité législative (application de plein droit de l'essentiel de la législation et de la règlementation applicables et appliquée dans l'Hexagone).

C'est également une Région Ultra Périphérique (RUP) de l'Union européenne qui applique à ce titre l'essentiel du droit communautaire.

Historique

<< < 1 > >>