Présentation de la Guyane Française

Présentation de la Guyane Française

Publié le : 11/08/2017
La Guyane est située dans le Nord-Est de l’Amérique du Sud, entre le Surinam et le Brésil. C'est un département-région d'outre-mer (DROM) qui a une superficie de 83.853 km². Il est limité :
  • au nord, par la côte qui, dans son ensemble, est plate et marécageuse et formée de terrains sédimentaires récents ;
  • à l’est, par le fleuve Oyapock, entre la Guyane et le Brésil ;
  • à l’ouest, par le fleuve Maroni, séparant la Guyane du Surinam ;
  • au sud, la frontière avec le Brésil est matérialisée par la ligne de partage des eaux avec le bassin de l’Amazone.
La Guyane possède 300 km de côtes, 520 km de frontières avec le Surinam et 700 km de frontières avec le Brésil.

 

En 2015, la Guyane compte officiellement 239 648 habitants.

Cayenne est le chef-lieu du département et se situe à 7.072 km de Paris et à 1.500 km de Fort-de-France, à 5.000 km de Rio de Janeiro et 5.000 km de New York.

La Guyane est l’un des cinq départements d’Outre-Mer, créés par la loi du 19 mars 1946.

Le département est découpé en deux arrondissements (Cayenne et Saint-Laurent du Maroni), subdivisés en 19 cantons et 22 communes. Tous les textes législatifs nationaux y sont applicables mais peuvent faire l’objet de mesures d’adaptation "nécessitées par leur situation particulière", conformément aux dispositions de l'article 73 de la Constitution.

La Guyane est dotée d’un conseil régional et d’un conseil départemental qui disparaitront en décembre 2015 pour donner naissance à une nouvelle collectivité territoriale sui generis dénommé Collectivité Territoriale de Guyane.

Elle est représentée au niveau national par 2 députés et 2 sénateurs.

L’État est représenté par le préfet basé à Cayenne et un sous-préfet à Saint-Laurent du Maroni.

En tant que département-région d'outre-mer (DROM), la Guyane fait partie de l’Union Européenne au sein de laquelle elle constitue une région ultra-périphérique. A ce titre elle bénéficie de "mesures spécifiques" qui adaptent le droit communautaire en tenant compte des caractéristiques et contraintes particulières de ces régions.

La Guyane dispose de 22 communes dont la superficie pour certaines en font les plus grandes communes de France pour une population évaluée à 236 041 habitants :
  • 1. Apatou                                             2 178 km2
  • 2. Awala-Yalimapo                                   239 km2
  • 3. Camopi                                          10 496 km2
  • 4. Cayenne                                               24 km2
  • 5. Grand Santi                                      2 123 km2
  • 6. Iracoubo                                           2 539 km2
  • 7. Kourou                                             2 305 km2
  • 8. Macouria                                             307 km2
  • 9. Mana                                               6 616 km2
  • 10. Maripasoula                                  18 738 km2
  • 11. Matoury                                            146 km2
  • 12. Montsinéry-Tonnégrande                    627 km2
  • 13. Ouanary                                        1 040 km2
  • 14. Papaichton                                    2 669 km2
  • 15. Régina                                         11 442 km2
  • 16. Rémire-Montjoly                                 49 km2
  • 17. Roura                                            3 685 km2
  • 18. Saint-Elie                                      5 808 km2
  • 19. Saint-Georges-de-l'Oyapock           2 839 km2
  • 20. Saint-Laurent-du-Maroni                 4 258 km2
  • 21. Saul                                             4 412 km2
  • 22. Sinnamary                                    1 313 km2

Ces 22 communes qui se répartissent en quatre établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), une communauté d'agglomération et trois communautés de communes :
  • - la Communauté d'Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL) regroupant les six communes de Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Montsinéry-Tonnégrande, Macouria et Roura. Elle couvre une superficie d'intervention de 5 086,90 kilomètres carrés pour une population de 119 600 administrés.
  • - la Communauté de Communes de l'Ouest Guyanais (CCOG) regroupant les huit communes d'Apatou, d'Awala-Yalimapo, de Grand-Santi, Mana, Maripasoula, Papaichton, Saint-Laurent-du-Maroni et Saul. Elle couvre une superficie d'intervention de 40 945 kilomètres carrés pour une population de 78 849 administrés.
  • - la Communauté de Communes de l'Est Guyanais (CCEG) regroupant les quatre communes de Camopi, Régina, Saint-Georges-de-l'Oyapock et de Ouanary. Elle couvre une superficie d'intervention de 25 817 kilomètres carrés pour une population de 6 630 administrés.
  • la Communauté de Communes Des Savanes (CCDS) regroupant les quatre communes d'Iracoubo, de Kourou, de Saint-Elie et de Sinnamary. Elle couvre une superficie d'intervention de 11 965 kilomètres carrés pour une population de 30 962 administrés.

La Guyane est un Département-Région d'Outre-Mer (DROM) régi par l'article 73 de la Constitution, lequel assure le principe dit de l'identité législative (application de plein droit de l'essentiel de la législation et de la règlementation applicables et appliquée dans l'Hexagone).

La Guyane est le seul territoire continental de l'Union européenne en Amérique du Sud.

C'est également une Région Ultra Périphérique (RUP) de l'Union européenne qui applique à ce titre l'essentiel du droit communautaire.

Ce DROM est appelé aux termes des élections territoriales qui se tiendront les 6 et 13 décembre 2015 à devenir une collectivité territoriale sui generis avec la création de la Collectivité Territoriale de Guyane par la loi du 27 juillet 2011.

Conformément à l'article L. 7111-2 du code général des collectivités territoriales, la future collectivité territoriale de Guyane succèdera de plein droit au département de la Guyane et à la région de Guyane dans tous leurs droits et obligations.

Historique

<< < 1 2 3 > >>