La monarchie d’Uvéa à Wallis

Publié le : 28/08/2017
Le territoire de Wallis-et-Futuna est marqué par une organisation monarchique traditionnelle qui détone avec la République.

C'est une spécificité de ce territoire républicain où il existe trois royaumes ou monarchies traditionnelles : le royaume d'Uvéa qui se trouve à Wallis et les deux royaumes d'Alo et de Sigave à Futuna.

Le roi (hau) d'Uvéa porte le titre de Lavelua.

Il incarne le chef de la hiérarchie coutumière.

Il est assisté d’un Premier Ministre (Kalae-Kivalu) et de cinq Ministres :

- Mahe Fotuaika, chargé de l’environnement et des affaires maritimes ;

- Ului Monua, chargé de l’agriculture ; Kulitea, chargé de la justice et de la culture ;

- Fotua Tamai, chargé de la santé ;

- Mukoi Fenua, chargé de la jeunesse.

Le conseil des Ministres est assisté du Pului’Uvéa, chef de la police.

Le roi d'Uvéa nomme sur proposition de la population, les chefs de district, appelés " faipule " qui ont eux-mêmes autorité sur les chefs de village, les " Pule Kolo ".

Ces derniers, qui peuvent lever les corvées d’intérêt général, sont plébiscités ou destitués par la population au cours d’assemblées générales, dites " fono " qui ont lieu le dimanche dans une case commune appelée " fale fono ".

L’île d’Uvéa comprend 21 villages répartis en 3 districts :

- le district de Hihifo comprenant les villages de Malae, Alele, Vaitupu, Vailala, Tufuone ;

- le district de Hahake comprenant les villages de Liku, Akaaka, Mata’Utu (chef-lieu), Ahoa, Falaleu, Haafuasia ;

- le district de Mu'a comprenant les villages de Lavegahau, Tepa, Haatofo, Gahi, Utufua, Malaefoon, Teesi, Kolopopo, Halalo, Vaimalau.

C'est donc une véritable organisation administrative de type coutumière royale qui existe dans le territoire de Wallis-et-Futuna.

Historique

<< < 1 > >>